top of page
Rechercher

Rencontrez Maxime Gingue: devenir premier officier chez Jazz en moins de 2,5 ans

Dernière mise à jour : 7 sept. 2023


Prêts à être inspirés ?


Aujourd’hui, on vous présente un visage de l’école: Maxime 🚀


Maxime a commencé sa formation de pilote privé en Février 2021 et a poursuivi son parcours pour devenir pilote commercial et instructeur. Après seulement 2.5 ans d’investissement intensif en temps et en effort, il est maintenant premier officier chez Jazz.


Dans cet article vous en apprendrez plus sur:


Pourquoi as-tu choisi de devenir pilote commercial et plus précisément pilote de ligne?


Au Cégep, je ne me sentais pas particulièrement à ma place. Un jour, j'ai rencontré un pilote et ma curiosité naturelle m'a poussé à m'intéresser à cette carrière. Ce qui m'a interpellé, c'est de pouvoir étudier pour un objectif concret et intéressant.


De plus, c'est un des rares programmes qui offre la possibilité de gagner un bon salaire sans avoir besoin de faire de longues études Universitaires.


La profession de pilote est valorisée et les options sont variées. Par exemple, je pourrais choisir entre rester chez Jazz et évoluer comme capitaine ou passer sur une autre compagnie comme Air Canada à titre de premier officier.


Maxime lors de sa qualification "Multi-IFR Groupe 1"


Quels sont tes objectifs de carrière ?


Idéalement, je souhaiterais faire de la ligne pour de l'international. Je suis ouvert à d'autres options, par exemple, je pourrais prendre une année de pause pour piloter un King Air dans le nord pour un changement d'air.


Quelles sont les qualités d'un.e bon.nne étudiant.e pilote ?


Un bon étudiant pilote est quelqu'un qui ne cherche pas à couper les coins ronds, qui est sérieux et dévoué. Il doit avoir un intérêt pour la perfection, (vouloir s’en approcher le plus possible,) avoir du respect pour sa future profession ainsi que l’industrie, et chercher à toujours atteindre des standards plus élevés.


Il ne doit pas se contenter de simplement passer ses examens, mais chercher à développer au maximum ses compétences. Il doit s'engager pleinement dans sa formation et en faire une priorité.


Qu'est-ce qui fait un.e bon.ne pilote ?


Un bon pilote respecte sa profession et l'image du pilote. Il connaît son métier, reste calme et méticuleux. Il doit se présenter de manière professionnelle et constamment mettre à jour ses connaissances. Il doit également avoir une attitude positive et être un bon coéquipier, parce que le travail d'équipe est essentiel dans ce métier, surtout dans les situations d'urgence.


Changerais-tu quelque chose dans ton parcours?


Non, je ne changerais rien. Tous les chemins peuvent mener à la carrière désirée, mais mon parcours a été le plus efficace pour moi. J'ai suivi un cours modulaire qui m'a permis d'avoir plus de flexibilité et d'obtenir mon diplôme plus rapidement qu'un programme collégial traditionnel.


Quel conseil donnerais-tu à quelqu'un qui commence sa formation commerciale ?


Je conseillerais de s'investir pleinement et d'aller de l'avant avec enthousiasme.


La formation chez Jazz correspond-elle à tes attentes ?


La formation est très exigeante. Pour mon expérience, (l’horaire peur varier selon les cohortes,) elle a commencé par deux semaines d'introduction à la compagnie, suivies de deux semaines intensives sur un simulateur de base.


Après deux semaines de congé, (au moment où on se parle je suis dans cette pause,) mais à mon retour à la formation, il y aura deux semaines de simulateur du CRJ. Ensuite, je vais commencer à voler comme premier officier, mais avec un pilote supplémentaire pour l'assistance.


-

Merci spécial à Maxime qui nous a accordé du temps dans son horaire chargé pour partager son expérience.

 

🔎 Envie de d’en savoir plus sur la formation commerciale?



180 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page